erreurs que font les acheteurs débutants dans l’immobilier

Les erreurs que font les acheteurs débutants dans l’immobilier

Tout le monde est nerveux lors de leur premier achat de maison, et à juste titre. Il y a beaucoup de facteurs à considérer, de la connaissance à employer, et de l’expérience qui serai utile. Sans cette expérience, une personne se sent comme s’ils fonctionnent à l’aveuglette. Ensuite, ils deviennent courageux et avancent sans demander de conseils, ou ils deviennent impressionnables et suivent de mauvais conseils de non-professionnels. Il existe beaucoup d’ erreurs que font les acheteurs débutants dans l’immobilier, mais ce qui suit permet de les identifier et de les éviter.

le bon chemin de l'acheteur

Faire des cоmрrоmіѕ sur vos priorités :

Les acheteurs débutants devraient toujours créer une liste de l’ensemble des caractéristiques correspondant à leurs besoins. Décider ce qui est important pour vous, les classer par ordre d’importance, et non pas les compromettre. Cela devrait inclure des facteurs tels que l’emplacement, la taille du terrain, le nombre de chambres, un garage intérieur, et de la lumière naturelle suffisante, entre autres. Si une propriété est sous-évalué ou est en forte demande, mais il ne répond pas à 3 de vos 4 premiers critères, continuer à chercher. Résister aussi aux influences émotionnelles, telles que les tactiques de l’agent de vente ou des rumeurs des non-experts sur le quartier. Cela signifie aussi ne pas perdre patience quand votre magasinage dure un peu trop longtemps.

 

Première impression basée sur le superficiel :

Une autre des erreurs que font les acheteurs débutants dans l’immobilier c’est de juger une maison trop vite. Parfois les meilleures maisons ne sont simplement pas bien présentées. Peut-être qu’il y a quelques imperfections visibles, ou un peu de désordre dans la vie du vendeur. Les murs ont besoin d’une couche de peinte ou il y a des égratignures mineures au plancher.  Le sous-sol n’est pas suffisamment éclairé ou on sent leur animal de compagnie. Peut-être que le gazon ou les buissons ne sont pas bien entretenus. Soyez capable de négliger quelques-unes des petits points négatifs parce que, généralement, ces imperfections mineures ne sont pas des entraves majeures, et peuvent être facilement rectifiés. Mettez l’accent sur le système de chauffage, la plomberie, l’alimentation électrique, la toiture et le nivellement du terrain. Regardez au-delà du superficiel (ce qui crée souvent une mauvaise première impression) qui va peut-être nécessiter des brefs travaux pas chère, et non pas de rénovations longues et coûteuses.

confusion de l'acheteur

Tentatives de transaction directe avec le vendeur :

La tentation de соntасter le vendeur dіrесtement est fort, et sans savoir beaucoup à propos de l’immobilier, cela peut être très risqué. Il est un des erreurs que font les acheteurs débutants dans l’immobilier le plus commun. L’idée que la plupart des gens ont en tête c’est d’économiser sur les commissions immobilières en contournant les courtiers. Mais ce n’est pas comme ça que ça marche. Si la maison est déjà annoncé par un courtier, les vendeurs doit vous référer à son agent parce que (avec la signature d’un contrat de courtage), ils sont tenus de le faire. A part l’obligation, c’est aussi sage parce que les courtiers sont les professionnels ayant la bonne expérience, et ils travaillent conformément à la loi.

 

Ignorer la recherche sur l’aspect financier :

Parmi les erreurs que font les acheteurs débutants dans l’immobilier, c’est l’un des pires. Cette erreur pourrait vous couter des milliers de dollars, vous faire manquer les meilleurs propriétés, et même nuire à votre bureau de crédit. Beaucoup d’acheteurs potentiels commencent à visiter des maisons, sans penser à leur admissibilité à un prêt hypothécaire. Il est beau d’être ambitieux, mais contre-productif de faire du magasinage sans un peu de recherche sur les finances avant. Commencez vous-mêmes avec les calculs les plus de base, en utilisant des outils internet gratuits, tout d’abord avec la Calculatrice hypothécaire que nous offrons sur ce site.

choisir le bon courtier

Choisir le mauvais courtier :

Nous trouvons souvent des agents immobiliers à temps-partiel ou inexpérimenté à l’autre côté de le table. Leur manque de professionnalisme peut entraîner de graves erreurs et gaspiller beaucoup d’argent. Sélectionnez votre courtier avec les mêmes standards que vous utiliserez pour un avocat, un comptable ou une architecte. Après avoir trouvé le meilleur agent immobilier à Montréal, permettez-leur de faire leur travail avec confiance. En tant qu’acheteur (ou même vendeur), la sélection du bon courtier c’est la meilleure décision que vous pouvez prendre, et permet d’éviter tous ces horribles erreurs que font les acheteurs débutants dans l’immobilier.

 


 Pour voir l’énorme différence qu’un courtier expert peut faire dans l’atteinte vos objectifs immobiliers, composez le (514) 296-4858 ou par e-mail à info@groupeyouthana.com aujourd’hui, pour une consultation gratuite.

 

Leave a Reply

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com